Symposium Univ Bordeaux

Convergences du droit et du numérique


La « révolution numérique », provoquée par la diffusion massive des technologies numériques au sein de la société, bouleverse tant les modèles organisationnels et économiques que les catégories juridiques. De ce constat découle la nécessité de faire collaborer juristes et acteurs du numérique, en suscitant une réflexion commune sur l'évolution du droit à l'aune de la révolution numérique.

Tel est l'objectif des Convergences du Droit et du Numérique.

Un tel événement ne peut prendre une forme traditionnelle ; ce serait nier le bouleversement de la pensée et des modes d'action induits par la révolution numérique. Le format proposé est donc celui d'un événement co-construit en mode collaboratif, destiné à créer des ponts durables entre les communautés juridique et numérique, se reproduisant tous les deux ans.

Pour lancer ce processus, l'université de Bordeaux met en place une organisation en deux temps :

  • l'atelier de travail, du 8 au 10 février 2017, permettant l'exploration commune de quatre thématiques et la création de binômes entre juristes et informaticiens à même de travailler sur les contributions au colloque d'automne ;
  • le colloque, du 11 au 13 septembre 2017, permettant la restitution des travaux des binômes et leur enrichissement par les contributions des participants.

Il ne s'agit pas de mettre en œuvre des modalités classiques de conférences, mais bien de créer un événement unique de « hacking » du droit, tirant parti des nouveaux modes de création et de diffusion de la connaissance.

Participants

Tous les chercheurs et praticiens des communautés juridique et informatique, au sens le plus large, sont conviés aux travaux des « Convergences » : avocats, juristes, magistrats, entrepreneurs du numérique, ingénieurs, universitaires des deux communautés, etc.

L'objectif est de créer des passerelles trans-disciplinaires et trans-générationnelles entre les participants. L'innovation de cet événement est d'amener, lors du colloque, les juristes à parler d'informatique et les informaticiens à parler de droit, ensemble. Pour cela, l'atelier doit conduire à la création de « binômes » juristes-informaticiens, comprenant un membre junior et un membre sénior, destinés à travailler sur les différentes thématiques. La présence de doctorants et de jeunes actifs est donc fortement souhaitée.

Dates clés

  • 5 décembre 2016 : ouverture des inscriptions à l'atelier.
  • 15 janvier 2017 : fin de la réception et de la mise en ligne des contributions à l'atelier.
  • 23 janvier : début du travail collaboratif amont sur la synthèse des contributions à l'atelier et leur intégration au sein des quatre thématiques de travail.
  • 8 au 10 février 2017 : atelier d'hiver.
  • 11 au 13 septembre 2017 : colloque d'automne.


HAUT