Symposium Univ Bordeaux

Convergences du droit et du numérique


Thématiques et contributions

Champ thématique

Le champ thématique à explorer est extrêmement vaste.
Parmi les droits liés au numérique, on peut citer, de façon non exhaustive : les prolongements numériques des droits fondamentaux, les droits des systèmes de traitement automatisé de données, des algorithmes, des logiciels et des autres œuvres de l'esprit, des intermédiaires techniques, des données personnelles, monétaire, des réseaux et de l'Internet, l'usage du numérique par les professions juridiques, etc.
Le but de l'atelier d'hiver est d'effectuer une première synthèse des contributions reçues et de dégager les quatre thématiques qui seront choisies pour le colloque d'automne. Ces quatre thématiques, même définies de façon inclusive, ne pourront certainement pas couvrir l'ensemble des contributions. Pour autant, il est demandé aux contributeurs qui se sentiraient loin des quatre thématiques de participer à l'atelier, afin d'apporter leur vision pour nourrir tant les autres secteurs de leur communauté que d'offrir des angles de recherche nouveaux aux membres de l'autre communauté. L'effet de mise en réseau doit jouer à plein.
Au cours de l'atelier, les quatre thématiques choisies feront l'objet de tables rondes, puis donneront lieu à la constitution de petits groupes de travail associant praticiens confirmés d'une communauté et doctorants de l'autre, afin d'initier la construction d'une double culture inter-disciplinaire et de travailler à la création des présentations qui seront effectuées au cours de l'événement principal.

Contributions à l'atelier

Les contributions à l'atelier sont volontairement restreintes. Elles consistent en un CV court d'au plus deux pages, et d'un document d'au plus 7 000 signes, au format pdf, dans lequel le soumissionnaire exposera la problématique qu'il souhaiterait voir abordée lors de l'atelier, sa communauté d'appartenance préférentielle (informatique ou juridique) et les éléments de sa contribution. Un format texte, sans images, est privilégié. Des liens web peuvent être inclus.
Toutes les contributions seront mises en ligne sur le site, à la disposition des autres soumissionnaires et du public.

  • Les CV seront accessibles aux participants enregistrés et validés, afin de faciliter la création de binômes lors de l'atelier.
  • Les contributions sont à envoyer à : convergences-droit-numerique@u-bordeaux.fr

Format du colloque

Le colloque d'automne, résultat des travaux des binômes de travail, sera structuré de la façon suivante :

  • Premier jour, matin : chacun des conférenciers invités fait une conférence sur un sujet relatif à l'autre communauté, ayant trait au(x) thème(s) de l'événement. Les juristes doivent parler de technique, et les techniciens doivent parler de droit !
  • Premier jour, après-midi : démonstrations techniques et exposés prospectifs sur les avancées techniques à attendre (pour l'édification de l'ensemble des participants).
  • Deuxième jour, matin : chacun des conférenciers invités fait un exposé dans son domaine de spécialité, en créant des passerelles vers l'autre spécialité, sur la base du travail préalable et des pistes de réflexion offertes par les démonstrations.
  • Deuxième jour, après-midi : ateliers communs sur l'identification des problématiques technico-juridiques et des pistes de travail pour les aborder.
  • Troisième jour, matinée : rédaction collaborative des compte-rendus des ateliers, par les membres de ceux-ci.
  • Troisième jour, après-midi : restitution des compte-rendus et constitution des groupes de travail trans-disciplinaires susceptibles de traiter ces problématiques dans les deux années à venir.

Le résultat attendu du colloque est de susciter l'émergence de communautés de recherche, publiant sous des formes variées, et contribuant au débat public  la production de législations et de recommandations de solutions techniques respectueuses des principes de droit qui auront été dégagés.

Public visé

Ce projet trans-disciplinaire est ouvert à tous les professionnels et étudiants issus des domaines informatique et juridique pris dans leur acception la plus large ainsi que d'autres disciplines, à même de contribuer au projet.



HAUT